Connaissez-vous la silver économie ?

11 octobre 2016 -
silver economie

Selon le ministère des Affaires Sociales français, la définition de la silver économie est la suivante : « la Silver économie est l’économie au service des personnes âgées ». L’enjeu sociétal, toujours selon le ministère, est d’encourager les innovations qui vont accompagner les individus âgés dans la gestion de leurs besoins au quotidien et dans leur autonomie. La France est démographiquement aujourd’hui dans une société qui se « séniorise » et qui génère des besoins et des adaptations indispensables. Dans ce premier article sur l’économie des séniors, nous allons nous intéresser à la population concernée d’une part et aux grandes familles de besoins (et donc de croissance potentielle pour notre pays) d’autre part.

Quel est le nombre de personnes âgées en France ?

On ne peut pas proposer un article sur la silver économie sans définir au préalable la tranche d’âge concernée par cette économie croissante et les champs dans lesquels elle va s’appliquer. Alors combien sont-elles ces personnes âgées dépendantes ou pas qui justifient aujourd’hui l’intérêt et la mise en route de stratégies économiques pour les « silvers » autrement dit ceux qui ont les cheveux argentés ?! En France en 2016, le nombre de personnes âgées de 60 ans ou plus atteint les 15 millions d’individus. Et cette tendance ne concerne pas uniquement la France puisque l’on estime le nombre de personnes âgées dans le monde à 900 millions.

personnes-plus-60-ans-france
Répartition en France du nombre de
personnes âgées de plus de 60 ans en pourcentage

Selon l’Observatoire Cap Retraite, le nombre de français âgés de plus de 80 ans atteint les 3 524 258 personnes en 2014. A cela, l’observatoire ajoute des disparités au niveau de la répartition sur le territoire français de cette population âgée de plus de 80 ans. En effet, 13,73% des plus de 80 ans vivent en Île de France, 9,13% en région Rhône Alpes ou Paca et à l’autre bout, seulement 1,77% des plus de 80 ans résident en région Limousin et 1,89% en Franche Comté. On retrouve d’ailleurs ces inégalités au niveau du nombre de lits disponibles en Ehpad pour ceux des séniors qui sont dépendants et un même décalage entre les ressources des foyers par région et les tarifs en Ehpad.

source : Observatoire 2014 Cap Retraite.

Quelle sera la pyramide des âges séniors dans les décennies à venir ?

Du côté des projections, la tendance lourde se confirme. En 2030 les séniors ne seront pas moins de 20 millions. Plus loin encore dans le temps, selon l’INSEE, le nombre de personnes de 60 ans et plus augmenterait de 10,4 millions entre 2007 et 2060. En 2060, 23,6 millions de personnes seraient ainsi âgées de 60 ans ou plus. Autant dire que les industries qui misent sur les besoins des personnes faisant partie des « silvers » ont de beaux jours devant elles. Les entreprises l’ont bien compris … en Île de France, 240 d’entre elles se sont rassemblées en une Silver Valley dont l’objectif est de favoriser les passerelles entre ces acteurs pour ­développer une nouvelle offre aux seniors » comme l’explique son directeur Benjamin Zimmer.

pyramide des ages en france en 2007 et projection a 2060
Projection INSEE de la pyramide
des âges en France en 2007 et 2060 (en rouge)

 

Qui sont les consommateurs de la silver économie ?

Selon Frédéric Serrière, conseiller en stratégie sur les questions du vieillissement démographique, on ne va pas parler d’une tranche d’âge sénior mais de trois. En effet, il procède à une segmentation au plus près des besoins des personnes âgées en 3 groupes distincts :

  • les babyboomers de 60 à 68 ans
  • les seniors de 68 à 80 ans
  • les grands séniors au-delà de 80 ans

Bien entendu, toutes les personnes qui atteignent ces tranches d’âge n’y rentrent pas avec les mêmes besoins et le même potentiel de consommation. Selon leur profil, leur consommation des services de santé, de logement, de transport, de sécurité, de loisirs ne sera pas similaire quand bien même tous ces sujets leurs sont communs. Une portion des silvers séniors aura la particularité de vivre selon les caractéristiques de la population âgée dépendante. Cette frange des séniors aura des besoins prioritairement tournés vers l’accompagnement face à cette dépendance et à la maladie.

La santé, la prévoyance, le logement, les transports, les loisirs : les enjeux variés et transversaux de la silver économie

La Silver économie n’est pas un marché mais bien une économie transversale qui se décline dans pratiquement tous les marchés. En effet, l’économie silver regroupe plusieurs champs d’action : l’économie de la santé, l’économie du logement, l’économie des placements et autres investissements, l’économie des loisirs, l’économie de la sécurité …

Les séniors sont des gros consommateurs (soucr Credoc). Ils représentent plus de 50% des dépenses de santé, d’alimentation, d’assurances et de soins personnels en France, toutes générations confondues.

De plus, même si l’on peut définir la silver économie comme l’économie utile aux personnes âgées de 60 ans et plus, la plupart du temps retraitées, il faudra distinguer le degré d’autonomie de cette frange de la population.

La santé, le premier maillon de la silver économie

Pour les plus de 60 ans, différents scénari peuvent être envisagés. Au-delà des besoins de santé « classiques » liés aux maux des personnes séniors, c’est bien toute la question de la dépendance et de la maladie qui se pose. Mécaniquement, avec une population sénior qui augmente fortement, les besoins de santé vont suivre. Même si un français sur 4 en 2010 âgé de 35 à 75 ans déclarait se préparer à la dépendance (Baromètre Banque Postale), les contrats d’assurance spécifiques au risque de dépendance sont davantage plébiscités.

dépenses de sante par age en france selon l'insee
Dépenses de santé en France selon l’Insee

 

Un logement en Ehpad ou chez soi en toute autonomie

Au niveau du logement, les personnes âgées dépendantes se tourneront vers les EHPAD quand les plus autonomes resteront chez elles ou opteront pour les résidences de séniors dans lesquelles de nombreux services et activités à demeure leur sont proposées. Selon l’Insee, 7,8% de la population des 60 ans ou plus en 2012 est classée dans la catégorie des personnes âgées dépendantes bénéficiant de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Pour les plus aisées, l’achat d’une chambre Ehpad, réalisé en amont permettra à la personne âgée dépendante et à sa famille d’être sécurisées.

Des initiatives pour le transport des séniors

Se déplacer constitue souvent une galère pour les séniors qui veulent rester indépendants. Depuis longtemps les réseaux nationaux de transport comme la SNCF ou la RATP ont adapté leurs tarifs aux séniors. La silver économie adaptée aux transports apporte son lot d’innovations avec des sociétés qui proposent des transports individuels dans les grandes villes en particulier à des tarifs forfaitaires. Mais beaucoup reste à faire dans ce registre car moins les solutions de transport existent et moins les personnes âgées sortent de chez elles comme l’ont montré les enquêtes du Centre d’études sur les réseaux de transports, l’urbanisme et les constructions publiques (CERTU).

L’OCDE réclame elle aussi le développement de modes de transports de substitution. « Dans les pays nordiques, les personnes âgées utilisent des scooters à trois ou quatre roues qui roulent à 10 km/h. Pourquoi pas en France ? », s’interroge M. Dumas directeur du Centre de ressources et d’innovation mobilité handicap (Ceremh)

Les loisirs constituent l’une des grandes priorité des séniors

Le pouvoir d’achat est un élément constitutif important de la consommation de loisirs chez les séniors. Malgré les écarts, les séniors ont en moyenne des revenus supérieurs d’un tiers à ceux des moins de cinquante ans (33 000€ contre 26 000€). Ils représentent 45% du marché hôtelier et 97% d’entre eux lisent la presse magazine pour prendre deux exemples de produits de loisirs et de culture. D’ailleurs le budget services culturels et sportifs représente chez les séniors 22% de leur consommation annuelle.

Les séniors se montrent désormais !

La silver économie tout azimuts, y compris dans le domaine de la publicité, pour preuve cette agence de mannequins silvers http://www.agencesilver.com/fr/ qui met à l’honneur les hommes et les femmes de plus de 40 ans. Et elle est loin d’être la seule ! Loin de la mère Denis et des années 70, le sénior d’aujourd’hui fait des publicités pour l’utilisation d’internet et participe en tant que mannequin à des défilés de mode.

les babyboomers mannequins de la silver économie

Nous sommes à l’aube d’une véritable transition démographique et il est de notre devoir d’anticiper les mutations à venir. Les innovations et les nouveaux besoins font naître de nouveaux services, l’accroissement de la demande nécessite des adaptations structurelles que ce soit pour les personnes âgées dépendantes ou non.

L’avènement de la Silver économie permettra de répondre à un certain nombre de ces exigences dès demain.

Les commentaires sont fermés