EHPAD : solution d’hébergement pour personnes âgées dépendantes

20 octobre 2015 -
personnes âgées soignées en maison de retraite médicalisée

En France, depuis 2001 lorsque l’on parle de maison de retraite médicalisée, on parle d’EHPAD. La signification de cet acronyme est : Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes. Dans ce type de structure médicalisée, sont accueillies des personnes de plus de 60 ans, seules ou en couple, en situation de perte d’autonomie physique ou psychique et pour lesquelles un maintien à domicile n’est plus envisageable.

Si les EHPAD sont aussi appelés « maisons de retraite médicalisées », elles ne sont pas les seules structures à pouvoir accueillir des personnes âgées dépendantes. On trouve aussi des USLD qui sont des unités de soins pour les hospitalisations de longue durée. Ces USLD reçoivent également, comme les maisons de retraite médicalisées des personnes de plus de 60 ans, dépendantes et nécessitant des moyens médicaux plus importants que ceux prodigués en EHPAD. Les USLD fonctionnent aux côtés d’un établissement hospitalier.

Ehpad, à quel moment faut-il prendre la décision de cet investissement pour une personne âgée dépendante ?

Lorsque les familles ne peuvent plus assurer la garde de la personne âgée dépendante, et que celle-ci ne peut plus rester seule chez elle, l’Ehpad apparaît comme la seule solution. Des milliers de familles en France se trouvent confrontées à cette étape de vie du troisième et du quatrième âge et l’une des solutions proposées correspond à ce type d’hébergement médicalisé. Accueils de jour, de nuit ou temporaires, ces établissements pour personnes âgées dépendantes offrent de multiples possibilités…

Est-on locataire ou propriétaire d’une chambre en Ehpad ?

Pour une personne seule ou un couple de personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans devant faire face à la situation de la perte d’autonomie, il est possible d’intégrer une maison de retraite médicalisée. Deux situations face à cet hébergement, acheter une chambre en Ehpad ou en louer une à son propriétaire. Qu’elles soient locataires ou propriétaires de la chambre ou unité Ehpad, les personnes qui y résident bénéficient des services et prestations qui y sont proposées.

Investir en Ehpad, un investissement locatif sûr pour plusieurs décennies en France

Pour assurer à un parent une vie adaptée à ses contraintes et à sa perte d’autonomie, l’investissement en Ehpad représente une garantie d’hébergement. Statistiquement, Selon l’INSEE, Au 1er janvier 2012, en France métropolitaine, 1,17 million de personnes âgées étaient dépendantes au sens de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), soit 7,8 % des 60 ans ou plus. À l’horizon 2060, selon le scénario intermédiaire des projections de dépendance, le nombre de personnes âgées dépendantes atteindrait 2,3 millions.

Autre chiffre communiqué par l’Insee, en 2013 en France métropolitaine, on dénombrait 741 708 lits en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes dont l’âge était supérieur à 75 ans.

évolution personnes agees en France
Graphique sur l’évolution du nombre
de personnes âgées en France

Aussi, que ce soit pour un membre de sa propre famille ou pour un investissement locatif, les besoins en unité Ehpad sont tels que la revente de ce type de bien immobilier va de soi pour de nombreuses décennies encore.

Fonctionnement d’un Ehpad : un établissement impliquant de nombreux métiers autour des personnes âgées dépendantes et des familles

On ne le sait pas forcément mais le fonctionnement d’un Ehpad implique de nombreux métiers administratifs, médicaux, paramédicaux et associatifs autour des personnes âgées dépendantes et leurs familles. Citons bien sûr du côté de l’administration le directeur en Ehpad qui peut être également le gestionnaire de l’Ehpad; du côté des cadres de santé, le médecin coordinateur crucial dans la prise en charge médicale; du côté des associations enfin, les animateurs qui contribuent à un épanouissement des personnes âgées dans ces structures.

Les autres structures d’hébergement pour personnes âgées autonomes

Trois types de structures principales existent pour les personnes âgées autonomes : les logements foyers, les résidences de services et l’habitat intergénérationnel. Ces structures offrent un logement indépendant et en plus, l’accès à des services collectifs.

  • les logements-foyers qui permettent à des personnes âgées autonomes de bénéficier d’une structure collective.
  • les résidences services pour personnes âgées sont envisageables.
  • l’habitat intergénérationnel qui accueille des personnes de différentes générations : étudiants, personnes âgées, familles …

 

Les commentaires sont fermés