Fonctionnement d’une assurance vie en cas de vie ou de décès

3 mars 2016 -
choisir l'assurance vie la plus adaptée pour son patrimoine

Investir en 2016 pour consolider son patrimoine ou le diversifier peut vous conduire à souscrire une assurance vie. Le fonctionnement d’une assurance vie devra être bien appréhendé afin de valider avec le conseiller en gestion de patrimoine ou le banquier, la pertinence d’un tel investissement pour son patrimoine. Nous revenons ici sur les fondamentaux de cet investissement.

L’assurance vie en France en 2015

Comme le confirme l’AFA (Association française de l’assurance), l’assurance-vie en France se porte bien puisqu’elle a connu une collecte nette de 24,6 milliards d’euros en 2015 soit la meilleure depuis 2010. En 2016, cet élan se poursuit. Investir en assurance vie, les Français en sont friands car les avantages de ce placement sont nombreux et à géométrie variable.

Souscrire une assurance vie, découvrir le fonctionnement d’une assurance vie, principes de base

La vocation d’origine de l’assurance vie est de garantir le versement d’une certaine somme d’argent (qui peut être un capital ou une rente) lorsque survient un événement lié à l’assuré qui a souscrit une telle assurance : son décès ou sa survie. Aussi, souscrire une assurance vie constitue donc un investissement financier à terme. De plus, cet investissement possède une fiscalité qui lui est propre. Existe-t-il un ou différents contrats et quel est le fonctionnement de l’assurance vie ?

Fonctionnement de l’assurance vie : 3 types de contrats

Dans le champ des assurances vie, il faut distinguer 3 grands types de contrats qui sont la base même du fonctionnement de l’assurance vie : le contrat d’assurance en cas de vie, celui d’assurance en cas de décès et le contrat que l’on qualifie de mixte.

Le contrat d’assurance en cas de vie

Il est possible de souscrire un contrat d’assurance en cas de vie. Il permet de recevoir un capital ou une rente en cas de vie au terme du contrat.

optimiser son patrimoine grâce à un conseiller en gestion de patrimoine
Quel contrat d’assurance vie choisir ?

Le contrat d’assurance décès

Lorsque l’on souscrit à un contrat d’assurance décès, l’issue est différente. En effet, le contrat d’assurance décès permet de verser un capital ou une rente au bénéficiaire désigné en cas de décès.

Le contrat mixte d’assurance vie

La souscription et le fonctionnement d’une assurance vie mixte offre des perspectives doubles. En effet, le contrat mixte, couvre à la fois le risque vie ou le risque décès.

Comment choisir le contrat d’assurance vie qui est le plus adapté à sa situation ?

Pour choisir entre les différents contrats, il faut considérer deux critères principaux inhérents au fonctionnement d’une assurance vie : l’objectif recherché (contrats en cas de vie, en cas de décès et contrats mixtes) et le risque plus ou moins important des placements proposés (en unités de compte, en euros ou multi-supports).

En France, on observe que le contrat le plus plébiscité est celui de l’assurance vie en contrat mixte mais que l’on appelle communément « assurance vie« .

quels sont les tarifs des soins et de l'hébergement en Ehpad ?

Une fois le type de contrat d’assurance choisi, le conseiller en gestion de patrimoine guide ses clients pour choisir le support, les unités de compte et comprendre ensuite le fonctionnement même de l’assurance vie avec le versement des primes, les frais et la fiscalité et enfin l’hypothèse du rachat. Nous reviendrons sur ces éléments précis dans un prochain article sur le blog de la société Auxandre, conseil en gestion de patrimoine indépendant.

Les commentaires sont fermés